cmc logo
englishdividerfrancais
cmc audiogallery
FirstsContextsInterviewsAward WinnersElectronic Frontiers
Contexts
Canada dash Canada dot - part III

Canada dash Canada dot - part III

L'uvre

Cette pièce « une trilogie par collage » fut commandée par la radio de la CBC pour le centenaire de la Confédération canadienne en 1967. L'oeuvre fut commandée en trois parties, réalisées respectivement en 1965, 1966 et 1967. Le directeur du Service de la musique de la CBC, à l'époque, était John Roberts, qui l'avait envisagée comme un « divertissement » pour le centenaire, et il n'était pas certain que le budget annuel de 1967 suffirait il avait prévu de procéder par acomptes. Heureusement, les trois pièces ont pu être entendues sur les ondes.

Les collages font appel à des récitants et à des chanteurs accompagnés par un petit groupe d'instrumentistes qui exposent des idées musicales indépendantes en fonction de signaux d'entrée et de sortie.

Le contexte

Voici ce que Keith MacMillan réalisteur, écrivain, éditeur et, à une époque, directeur général du Centre de musique canadienne avait à dire au sujet de Canada Dash, Canada Dot  :

« Au nombre des uvres les plus originales de John Beckwith figure une série de pièces issues de sa collaboration avec (James) Reaney, qui remonte aux années soixante ; ces pièces destinées à la radio furent baptisées « collages ». Les auteurs mirent au point une formule d'une grande flexibilité où des idées musicales et poétiques disparates sont juxtaposées et superposées, agissant dans le temps réel et cependant évoluant librement à travers un continuum qui recouvre le passé et le présent. Les mosaïques qui en résultent sont plus que des expériences sonores -- elles sont aussi des interrogations éloquentes et poignantes sur l'identité canadienne. Il serait injuste envers Beckwith et Reaney de vouloir sélectionner un extrait représentatif de ces pièces ; cependant, dans la deuxième partie de Canada Dash, Canada Dot (« The line up and down »), a lieu une excursion remarquable qui remonte Yonge Street, à Toronto, et se poursuit jusque dans la banlieue pour aboutir au village de Sharon. Pour l'auteur de cet article, le passage de Sharon est peut-être un des moments les plus éloquents de la musique canadienne. »

Compositeurs canadiens contemporain s. Montréal : Les Presses de l'Université du Québec, 1977 .


Cantate pour une joie Fall Fair Kuyas Canada dash Canada dot - part III North Country

About Audio Preservation
Cette réalisation a été rendu possible en partie grâce à la contribution financière de TrustAV AV Trust Department of Canadian Heritage

Site and Digital Audio Archive Credits