cmc logo
englishdividerfrancais
cmc audiogallery
FirstsContextsInterviewsAward WinnersElectronic Frontiers
Electronic Frontiers
Scientist in music

Scientist in music

LOEUVRE

Cet enregistrement, qui est une partie d'une émission de la série Two New Hours, présente une interview avec la compositrice et musicologue Gayle Young au sujet de son ouvrage sur Hugh Le Caine. À l'époque, le titre de travail du livre était « Hugh Le Caine Scientifique et musicien : une biographie ». Le titre final sera Blues pour saqueboute : Hugh Le Caine, pionnier de la musique électronique (1989).

L'intérêt de Gayle Young pour ce projet a d'abord porté sur l'instrument de musique que Le Caine avait inventé, mais, progressivement, elle est devenue davantage fascinée par les motivations de l'homme et par ses travaux scientifiques (sur les radars et la physique subatomique) de même que par leur lien avec la musique. Ses innovations ont conduit à la mise au point du premier synthétiseur polyphonique et du premier clavier électronique à touches sensibles.

Cet enregistrement radiophonique fait entendre Le Caine en train de faire la démonstration du synthétiseur monophonique avec contrôle du clavier qu'il conçut en 1948, et il inclut une exécution de sa pièce Sackbut Blues .

LE COMPOSITEUR

Le scientifique et compositeur canadien Hugh Le Caine (1914-1977) grandit à Port Arthur, aujourd'hui Thunder Bay, dans le nord-ouest de l'Ontario. Dans sa jeunesse, il étudia la musique, en particulier le piano, et il rêvait d'appliquer des techniques scientifiques à l'invention d'instruments de musique. Très tôt, il commença à construire des instruments de musique et à mener des expériences sur des dispositifs électroniques en imaginant les « beaux sons » qu'il croyait pouvoir réaliser grâce à ces inventions électroniques.

Après avoir obtenu sa maîtrise en sciences de l'Université Queen's en 1939, Le Caine entra au Conseil national de recherches à Ottawa. Il y travailla à la mise au point des premiers systèmes de radar et il mena des recherches dans le domaine de la physique atomique. Chez lui, il poursuivit ses expériences en matière de musique électronique et de génération du son, et il se construisit un studio où il entreprit de travailler à la conception d'instruments musicaux électroniques. Sur la foi de démonstrations publiques de ses instruments, on lui permit de transférer ses activivtés musicales au CNR et d'y travailler à temps complet.

 

Au cours des 20 années qui suivirent, il construisit plus de 22 nouveaux instruments, et il participa à la mise sur pied de studios de musique électronique aux universités de Toronto et McGill. Le Caine enseigna aux deux universités et influença sur toute une génération de compositeurs de musique électroacoustique.


Scientist in music The Reprieve Beneath the Forest Floor Concerto pour Ondes-Martenot Riverrun

About Audio Preservation
Cette réalisation a été rendu possible en partie grâce à la contribution financière de TrustAV AV Trust Department of Canadian Heritage

Site and Digital Audio Archive Credits