cmc logo
englishdividerfrancais
cmc audiogallery
FirstsContextsInterviewsAward WinnersElectronic Frontiers
Electronic Frontiers
The Reprieve

The Reprieve

L'oeuvre

Quand on a demandé à Ann Southam, en 1973, s'il lui arrive de perdre patience à l'endroit de ceux pour qui la musique électronique est une « menace » à la musique traditionnelle, elle a répondu : « Non. Le fait qu'on pose une telle question est en soi intéressant. Évidemment que la chose est impossible. C'est comme dire : « Les raisins remplaceront-ils les pommes? »

Mitchell, C.J. « Warmth a characteristic of Ann Southam's electronic music » MSc , 269, janv.-fév. 1973

Dans cette même interview, Southam explique pourquoi elle aime travailler avec les chorégraphes qui créent de la danse moderne plutôt que des ballets, où les motifs visuels remplacent souvent les motifs sonores. Dans la danse moderne, la musique et les danseurs évoluent à la fois séparément et en conjonction, ce qui produit des tensions doublement suggestives et efficaces. Southam a aussi exploré la composition à partir de chorégraphies existantes, une occasion pour elle de faire l'expérience de « relations aléatoires ».

Un bon exemple de la musique électronique de Southam pour la danse moderne est The Reprieve (1976), dans une chorégraphie de Patricia Beatty créée au Toronto Dance Theatre.

le compositeur

Ann Southam est née en 1937, à Winnipeg, au Manitoba, mais elle a passé presque toute sa vie à Toronto. Après des études en musique à l'Université de Toronto et au Royal Conservatory of Music, elle a entrepris une carrière d'enseignante et de compositeur qui inclut une association longue et fructueuse avec la danse moderne. Elle a composé de la musique pour quelques-uns des plus grands chorégraphes et compagnies de danse moderne, dont The Toronto Dance Theatre, Danny Grossman, Dancemakers, Patricia Beatty, Christopher House et Rachel Browne. Elle enseigne la musique électronique au Royal Conservatory of Music et participe à de nombreux ateliers du genre « le compositeur dans la classe ».

Bien qu'une grande partie de sa production soit de la musique électroacoustique sur bande, elle manifeste un intérêt croissant pour les instruments acoustiques. Elle a composé de la musique de concert pour une variété d'instruments acoustiques et de formations instrumentales, notamment pour des artistes et ensembles tels qu'Eve Egoyan, Beverley Johnston et Arraymusic. Ann Southam est membre du Centre de musique canadienne et de la Ligue des compositeurs canadiens, ainsi que membre fondatrice de l'Association des femmes compositeurs du Canada.


Scientist in music The Reprieve Beneath the Forest Floor Concerto pour Ondes-Martenot Riverrun

About Audio Preservation
Cette réalisation a été rendu possible en partie grâce à la contribution financière de TrustAV AV Trust Department of Canadian Heritage

Site and Digital Audio Archive Credits