cmc logo
englishdividerfrancais
cmc audiogallery
FirstsContextsInterviewsAward WinnersElectronic Frontiers
Firsts
Colas et Colinette

Colas et Colinette

L'OEUVRE

Colas et Colinette , « comédie en prose entremêlée d'ariettes », texte et musique de Joseph Quesnel, est généralement considéré comme le premier opéra composé au Canada, et également le premier à y avoir été présenté. Il fut créé à Montréal le 14 janvier 1790 au Théâtre de Société.

L'intrigue porte sur la pupille de Monsieur Dolmont, la bergère Colinette, qui préférerait épouser Colas, un jeune berger simple et honnête, plutôt que le Bailli, qui prétend être fortuné, mais qui est vieux et dépravé. La partition se compose de 14 morceaux, y compris des airs chantés par chaque personnage, des duos et un choeur final. Le livret et la musique rappellent les contemporains de Quesnel : Grétry, Monsigny et Philidor.

Godfrey Ridout reconstitue l'opéra en 1963, à partir de parties vocales et pour second violon, en vue d'une exécution à Toronto le 6 octobre 1963, dans le cadre des Ten Centuries Concerts , sous la direction de Ridout lui-même. La radio de la SRC diffuse Colas et Colinette en mars 1965 sur le réseau français, puis en mai de la même année sur le réseau anglais. L'opéra a été présenté à la télévision de la CBC, dans une traduction anglaise, le 25 mars 1969.

LES COMPOSITEURS

Joseph Quesnel (1746-1809) - Né en France, Quesnel débarque au Canada en 1779. Marin de profession, de même que marchand d'armes, il est arrêté par les Britanniques en Nouvelle-Écosse et on l'empêche de quitter le Canada. Homme instruit issu d'une famille riche, Quesnel avait étudié la littérature et la musique. Il reste peu de chose de ses compositions, qui visaient avant tout à divertir ses concitoyens étant donné qu'à cette époque, au Canada, « rien n'existait en matière de musique ».

Godfrey Ridout (1918-1984) Godfrey Ridout naît à Toronto. L'intérêt qu'il porte à la musique est encouragé très tôt lorsqu'on l'emmène aux concerts du Toronto Symphony Orchestra, nouvellement reconstitué. Il fait ses études musicales à Toronto sous la direction d'Ettore Mazzoleni, de Charles Peaker et de Healey Will an. Il est nommé professeur au Toronto Conservatory of Music en 1939, puis à la Faculté de musique de l'Université de Toronto en 1948. Il prend sa retraite de la Faculté de musique de cette université en 1982.

« Ridout est décrit comme un « traditionaliste conservateur ». Son point de vue sur le répertoire musical était, sinon étroit, certainement sélectif, mais ses étudiants peuvent témoigner qu'il connaissait à fond les oeuvres qu'il admirait. Il possédait une culture très poussée de la langue anglaise, et ses manières étaient celles d'un homme discret et correct. Toutefois, faisant contrepoids à son adhésion aux valeurs traditionnelles, il manifestait dans son enseignement la tolérance d'un libéral à l'égard des idées discutées ouvertement ; de même, sa personnalité et son oeuvre étaient souvent empreints d'une gaminerie irrésistible et d'un goût pour le jeu. Godfrey savait faire place dans sa musique à des sentiments profonds et au mysticisme, tout autant qu'au pur plaisir de jouer trois notes sur quatre piccolos. » -- John Beckwith


Rose Latulippe Colas et Colinette Centre Elan Atlantic Suite Cain

About Audio Preservation
Cette réalisation a été rendu possible en partie grâce à la contribution financière de TrustAV AV Trust Department of Canadian Heritage

Site and Digital Audio Archive Credits