cmc logo
englishdividerfrancais
cmc audiogallery
FirstsContextsInterviewsAward WinnersElectronic Frontiers
Interviews
Interview: Oskar Morawetz and Timothy Findley

Interview: Oskar Morawetz and Timothy Findley

L'INTERVIEW

Dans cette interview avec Timothy Findley, Oskar Morawetz parle de la composition du Piano Concerto N o 1 écrit pour un concours organisé par l'Orchestre symphonique de Montréal. Il parle du processus d'écriture, des exécutions subséquentes de l'oeuvre à Montréal (sous la direction de Zubin Mehta), à New York (au Carnegie Hall) et à Minneapolis, ainsi que de ses deux enregistrements aux fins de radiodiffusion par la CBC et la BBC. L'intérêt de cette interview tient à l'importance du compositeur et de l'uvre, mais aussi à celle de l'intervieweur. Timothy Findley allait devenir l'un des romanciers et dramaturges les plus influents et populaires du Canada.

L'INTERVIEWÉ Oskar Morawetz

Oskar Morawetz est né en Tchécoslovaquie en 1917. Il a étudié le piano et la théorie musicale à Prague puis, après l'invasion nazie en 1938, à Vienne et à Paris. Il avait19 ans lorsque George Szell le recommanda pour le poste chef d'orchestre adjoint à l'Opéra de Prague. En 1940, il quitta l'Europe pour le Canada, dont il est devenu l'un des compositeurs les plus éminents et les plus souvent joués.

Ses compositions pour orchestre lui ont valu de nombreux prix et ont été exécutées à travers le monde par près de 120 orchestres sous la direction de chefs d'orchestres tels Zubin Mehta, Seiji Ozawa, Rafael Kubelik, Kurt Masur, Gunther Herbig, Sir Andrew Davis, Sir Adrian Boult, Sir Charles Mackerras et de nombreux chefs canadiens de renom. Beaucoup de solistes de réputation internationale ont chanté et enregistré ses oeuvres, notamment Yo-Yo Ma, Itzhak Perlman, Glenn Gould, Anton Kuerti, Jon Vickers, Maureen Forrester, Victor Braun, Judith Forst ou Ben Heppner. Plusieurs titulaires du poste solo des sections à vent des plus grands orchestres canadiens et américains ont commandé et créé ses compositions.

Son style s'imprègne de diverses tendances du 20 e siècle mais n'a jamais adopté le sérialisme ni des styles d'avant-garde comme la musique aléatoire ou électronique. Les musicologues et les critiques soulignent généralement la vitalité mélodique et rythmique de la musique de Morawetz, sa sincérité et sa profondeur dans l'expression, son sens de la progression dramatique, ses orchestrations remarquablement colorées et inventives.

Extrait de www.oskarmorawetz.com


Interview: Oskar Morawetz and Timothy Findley Interview: John Weinzweig: barn dance Beckwith interviewing Sir Ernest MacMillan Interview: Robert Aitken with Norma Beecroft Helmut Blume with Schafer Interview: John Adaskin behind the scenes at the CMC

About Audio Preservation