cmc logo
englishdividerfrancais
cmc audiogallery
FirstsContextsInterviewsAward WinnersElectronic Frontiers
Interviews
Interview: John Weinzweig: barn dance

Interview: John Weinzweig: barn dance

L'INTERVIEW

Cette interview, qui fait appel à des extraits de Barn Dance , de Divertimento No. 3 et de Quintet for winds , est un portrait de la vie et de l'uvre de John Weinzweig. Elle fut radiodiffusée par la CBC en mai 1966 dans le cadre de l'émission « Music of Today », animée par Harry Somers, un ancien élève de Weinzweig.

L'INTERVIEWÉ John Weinzweig

John Weinzweig est né à Toronto en 1913. À l'adolescence, il a joué dans des orchestres scolaires et des orchestres de danse, et a dirigé plusieurs d'entre eux. À 19 ans, il est « devenu sérieux » et « a décidé de devenir compositeur ». Il poursuit ses études musicales à l'Université de Toronto où il fonde et dirige le University of Toronto Symphony pendant qu'il est encore aux études. À l'invitation de Howard Hanson, il s'inscrit au programme de maîtrise de la Eastman School of Music, où il reçoit ses premiers cours formels de composition auprès de Bernard Rogers. À Eastman, il découvre la musique d'Alban Berg et le dodécaphonisme, qui devait exercer une influence durable sur sa pensée créatrice. John Weinzweig est considéré comme le premier compositeur à avoir fait usage de cette technique au Canada.

De retour à Toronto à l'automne 1938, il entreprend une carrière de compositeur. En 1941, la SRC lui demande de composer la première bande sonore musicale pour des pièces de théâtre radiophoniques et, l'année suivante, il signe sa première trame sonore pour l'Office national du film du Canada. À l'invitation de Sir Ernest MacMillan, il devient, en 1939, professeur de composition et d'orchestration au Royal Conservatory of Music puis, en 1952, accepte un poste de professeur à l'Université de Toronto où il met sur pied le département de composition. Lorsqu'il prend sa retraite de l'université en 1978, on lui décerne le titre de professeur émérite. Parmi ses nombreux élèves de talent figurent : Harry Somers, Harry Freedman, Murray Adaskin et Phil Nimmons (années 1940); R. Murray Schafer, Norma Beecroft, Gustav Ciamaga et John Beckwith (années 1950); Brian Cherney, Robert Aitken et John Rea (années 1960); David Jaeger, Peter Paul Koprowski et Tomas Dusatko (années 1970).

En 1951, John Weinzweig et plusieurs de ses anciens élèves fondent la Ligue des compositeurs canadiens et, à titre de premier président de la Ligue, Weinzweig se lance dans une nouvelle carrière, celle de la défense des intérêts des compositeurs. Pendant de nombreuses années, il siège au conseil d'administration de l'Association des compositeurs, auteurs et éditeurs du Canada (CAPAC), y compris en qualité de président de 1973 à 1975, puis au conseil de la SOCAN, née de la fusion de la CAPAC et de la SDE. Il a été l'un de ceux qui ont planifié la fondation du Centre de musique canadienne en 1959, et il a présidé la Conférence internationale des compositeurs en 1960.


Interview: Oskar Morawetz and Timothy Findley Interview: John Weinzweig: barn dance Beckwith interviewing Sir Ernest MacMillan Interview: Robert Aitken with Norma Beecroft Helmut Blume with Schafer Interview: John Adaskin behind the scenes at the CMC

About Audio Preservation
Cette réalisation a été rendu possible en partie grâce à la contribution financière de TrustAV AV Trust Department of Canadian Heritage

Site and Digital Audio Archive Credits